L'herbe sèche,la fleur tombe,
mais la parole de notre Dieu demeure éternellement !
Esaïe 40:8
  • Français
  • English

Église Évangélique
50, rue du Maréchal Joffre
92700 Colombes, FRANCE
Culte : dimanche 10h30
 Accueil arrow Réflexion arrow Méditations arrow Nous savons...
Menu
Accueil
Réflexion
Historique
Missions
Liens
Contact
Centre Vinet
Derniers articles
Bible en ligne

Actuellement
Advertisement
Dimanche 22 juillet 2018
Nous savons... Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par P. Staïesse   
01-05-2007
Alpes - rocher

« Nous savons, en effet, que si cette tente où nous habitons est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas été faite de main d’homme. » 2 Corinthiens 5:1

1. Ce que « nous savons », ce en quoi « nous avons cru », ce que « nous avons reçu » de la part de Dieu.

C’est cela l’important pour nous chrétiens du 21ème siècle. Il n’y a pas d’autre affirmation que cela. C’est la proclamation de la Bonne Nouvelle en Jésus-Christ, l’envoyé de Dieu. La foi, notre foi porte essentiellement sur l’œuvre divine du salut en Christ.

Ce que « nous savons » nous l’avons découvert au travers de la Parole inspirée, selon son message essentiellement axé sur la nécessité d’un changement intérieur. Dieu nous dit au travers de sa Parole que nous devons naître de nouveau (Jean 3:7). Toutes choses sont devenues nouvelles. « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées. » (2 Corinthiens 5:17).

L’apôtre Pierre dit aussi : « Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire, et par sa vertu. » (2 Pierre 1:3).

Aujourd’hui encore, Christ doit être l’objet de notre témoignage.

2. Nous avons besoin « de croître », nous avons surtout besoin « d’être affermis » dans cette connaissance.

L’apôtre Pierre prend soin de rappeler « ces choses, bien que vous les sachiez afin que vous soyez affermis dans la vérité présente. » (2 Pierre 1:12).

De plus, il faut que nous soyons tenus en éveil par des avertissements, car en tant que « voyageurs sur la terre », il importe que nous laissions quelque chose de significatif après nous, à savoir les fruits de l’œuvre du salut en Jésus-Christ. Ne cherchons pas une gloire propre, personnelle, mais avant tout, rendons Gloire à Dieu, c’est vers lui que nous devons inviter nos contemporains à lever les regards.

3. Nous avons reçu quelque chose de « réel » - pas une illusion - au travers de la révélation biblique.

L’apôtre Pierre, avait reçu Quelqu’un d’important, solide : Christ envoyé par le Père, cela attesté par la voix même de Dieu le Père. « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. » (2 Pierre 1:17)

« Ce n’est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues que nous vous avons fait connaître la puissance de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ, mais c’est comme ayant vu sa majesté de nos propres yeux. » (2 Pierre 1:16)

« Nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur. » (2 Pierre 1:19)

Demeurons donc nous-mêmes attachés à la Parole, puisque nous savons que Dieu nous garde dans cette connaissance. Dans Hébreux 6:18,19 et 20 il est dit : Nous dont le seul refuge a été de saisir l’espérance qui nous était proposée. Cette espérance est éternelle, nous la possédons. Elle est comme l’ancre de l’âme, sûre et solide ; elle pénètre au-delà du voile, là où Christ est entré pour nous.

Nous remercions M. Staïesse pour sa contribution.




Ajouter à :
Google!Facebook!Del.icio.us!
Dernière mise à jour : ( 02-02-2008 )
 
< Précédent   Suivant >
 
Go to top of page  Accueil | Réflexion | Historique | Missions | Liens | Contact | Administrateur | Centre Vinet |

© 2004-2018 Église Évangélique Baptiste de Colombes