L'herbe sèche,la fleur tombe,
mais la parole de notre Dieu demeure éternellement !
Esaïe 40:8
  • Français
  • English

Église Évangélique
50, rue du Maréchal Joffre
92700 Colombes, FRANCE
Culte : dimanche 10h30
 Accueil arrow Réflexion arrow Biographies
Menu
Accueil
Réflexion
Historique
Missions
Liens
Contact
Centre Vinet
Derniers articles
Bible en ligne

Actuellement
Advertisement
Mercredi 26 avril 2017
Biographies
Jacob DeShazer Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Anne-Marie T.   
23-07-2011
Jake De Shazer, official USAF photoTitre du livre : War and Grace
Sous-titre : Short biographies from the World Wars
Auteur : Don Stephens
Editeur : Evangelical Press, 2005

L'article qui suit est le résumé du chapitre 7, biographie de Jacob DeShazer.
1. Jeunesse

Jacob DeShazer est né en 1912, dans une famille chrétienne de l'Orégon, aux États-Unis. Son père meurt alors qu'il n'a que deux ans. Sa mère se remarie avec un homme honnête, agriculteur de son métier. Jacob fréquente régulièrement l'église méthodiste avec ses parents et va à l'école du dimanche.

Cependant c'est un enfant rebelle. Il fait souvent l'école buissonnière. La religion ne l'intéresse pas.

2. Dans l'armée

Devenu adulte, il montre peu d'intérêt pour les métiers qui s'offrent à lui. Il décide donc de s'engager dans l'armée de l'air où il trouve un emploi stable et rémunérateur.

Dernière mise à jour : ( 15-09-2012 )
Lire la suite...
 
Jean Hus Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Anne-Marie T.   
23-10-2010
Image

Titre du livre : Jean Hus
Auteur : Amedeo Molnar
Editions : Les Bergers et les Mages, Paris, 1978

Jean Hus a vécu pendant une période de troubles dans l'église de Rome. Entre 1378 et 1417, l'Église d'Occident est divisée en deux, puis même trois obédiences : c'est le Grand Schisme d'Occident. Un pape est installé à Rome, et un autre à Avignon. Le royaume de Bohême, région de la République tchèque actuelle, fait alors partie du Saint Empire romain germanique.

1.Les années de formation

Jean Hus (ou Jan Hus) naît entre 1369 et 1373, dans le sud de la Bohême, à Husinec, près de Prachatice. Il est issu d'un milieu pauvre.

Cependant, il parvient à entrer à l'université de Prague en 1390. Il subvient à ses besoins en travaillant au service de l'un des professeurs tchèques. Il obtient le diplôme de bachelier ès arts en 1393-1394, la maîtrise en 1395-1396, et devient professeur [1] dès 1398.

Il se trouve à ce moment en contact avec le mouvement réformateur tchèque, développé en particulier avec Jan Milic (mort en 1374) et Mattias de Janov. Ces hommes prônaient un retour au message apostolique, à la simplicité de l'Évangile, à la Parole de Dieu. Ils soulignaient déjà le besoin de réformer l'Église.

Dernière mise à jour : ( 23-10-2010 )
Lire la suite...
 
Le triomphe des martyrs malgaches II : Les persécutions Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie T.   
22-05-2009
couvertureDeuxième partie du résumé et suite de l'article "Le triomphe des martyrs malgaches I : Les pionniers"
Titre du livre : Vélona – Le triomphe des martyrs malgaches
Auteur : F.G. Smith
Éditeur : Europresse
Publié en 1987 sous le titre « Triumph in Death », traduction française : 1988
1. Tempête

Rafaravavy-Marie est une chrétienne fervente, elle achète une grande maison en vue des réunions. Dénoncée et arrêtée deux fois, elle est condamnée à mort. La veille de son exécution, un feu éclate dans la capitale ce qui lui sauve la vie.
Rasalama, une jeune chrétienne est mise à mort le 14 août 1837, avant de mourir elle est paisible et chante des cantiques. C'est la première martyre pour Christ de Madagascar. Deux cents autres chrétiens sont arrêtés et vendus en esclavage. Rafaralahy, un chrétien très zélé, a une maison dans un endroit retiré ce qui permet aux frères de se réunir. Trahi par un « ami », il est exécuté à 22 ans, là-même où il avait assisté à la mort de Rasalama un an auparavant. Sur le chemin vers le lieu de sa mise à mort, il parle aux soldats de l'amour de Christ. Sa veuve est arrêtée et torturée, elle révèle des noms de chrétiens. Certains sont arrêtés dont Paul le Devin. Rafaravavy et d'autres parviennent à fuir jusqu'à l'Ile Maurice en1839 avec l'aide de David Johns. Ils sont également aidés sur leur route par tous les chrétiens des villages qui risquent leur vie pour les cacher.

Dernière mise à jour : ( 26-05-2009 )
Lire la suite...
 
Le triomphe des martyrs malgaches I : les pionniers Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Aurélie T.   
22-05-2009
couverturePremière partie du résumé
Titre du livre : Vélona – Le triomphe des martyrs malgaches
Auteur : F.G. Smith
Éditeur : Europresse
Publié en 1987 sous le titre « Triumph in Death », traduction française : 1988
1. L'origine de l'oeuvre

Thomas Phillips, directeur dans un institut de formation pour prédicateurs (pays de Galles) a un fardeau pour l'île de Madagascar. Trop âgé pour partir lui-même comme missionnaire, il partage cela avec ses étudiants. Deux jeunes hommes, David Jones et Thomas Bevan acceptent de partir : nous sommes en 1816.

2. Les débuts

Les deux jeunes gens achèvent leur formation au collège de la Société Missionnaire de Londres puis arrivent avec leurs épouses sur l'Ile Maurice en juillet 1818. Ces deux pionniers débarquent sur la côte est de Madagascar en août 1818 et, contrairement à ce qu'on leur avait prédit, sont bien accueillis. Ils ouvrent une école et commencent à apprendre à lire à quelques enfants. Devant le succès de ces débuts, ils retournent chercher leurs familles. Mais bientôt, tous contractent la malaria. Mme Jones et son nouveau-né, puis le couple Bevan et leur enfant succombent. En moins d'un mois, en février 1819, David Jones se retrouve seul et très affaibli. Il retourne alors sur l'Ile Maurice pour recevoir des soins.

Dernière mise à jour : ( 26-05-2009 )
Lire la suite...
 
Lord Radstock et le Réveil en Russie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Anne C.   
31-08-2008
Couverture du livre Titre du livre : Lord Radstock and the Russian awakening (Lord Radstock et le réveil russe)
Auteur : David Fountain
Editeur : Mayflower Christian Bks. (septembre 1988)
Langue : Anglais

Nous résumons ici la biographie de Lord Radstock telle que présentée dans le livre de David Fountain, ouvrage dont nous vous recommandons la lecture. Des éléments propres à l’histoire de l’Eglise Evangélique Baptiste de Colombes et non évoqués dans le livre de David Fountain, ont été précisés dans cet article.

1. Débuts dans la vie chrétienne

   1.1. Cadre social et jeunesse

Granville Waldegrave naît le 2 avril 1833 dans une famille de l’aristocratie britannique. Il grandit ainsi dans un milieu social très favorisé, marqué par l’enseignement d’une mère pieuse qui l’instruit dans la connaissance de la Bible.

Jeune homme, Granville Waldegrave se distingue par un caractère impétueux, énergique et déterminé. Il poursuit un cursus universitaire à Oxford et ne manifeste aucun intérêt particulier pour Dieu.

Sa jeunesse dorée se retrouve brusquement interrompue lorsque la Guerre de Crimée (27 mars 1854 - 30 mars 1856) éclate entre l’empire Russe et la France alliée de la Grande-Bretagne.
Granville Waldegrave alors âgé d’une vingtaine d’années est envoyé au combat en tant qu’officier de l’armée de Sa Majesté la reine Victoria.

Dernière mise à jour : ( 02-10-2008 )
Lire la suite...
 
La vie de David Brainerd Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Anne-Marie T.   
17-05-2008

Titre du livre : The Life and Diary of David Brainerd
Edité par Jonathan Edwards David Brainerd

Nous résumons ici le journal de l'un des premiers missionnaires parmi les Indiens d'Amérique. Plusieurs années avant l'Indépendance des Etats-Unis, les territoires Indiens sont peu à peu envahis par les colons venus d'Europe.

1. Enfance et Jeunesse

David Brainerd naît le 20 avril 1718, à Haddam, dans le Connecticut, au sein d'une famille chrétienne. Son père meurt alors qu'il est âgé de 9 ans, et sa mère lorsqu'il a 14 ans.

David est un enfant sérieux, plutôt mélancolique. Vers l'âge de 8 ans, il est soucieux de son âme, et terrifié par l'idée de la mort, il s'applique assidûment à ses devoirs religieux. Mais ce zèle est de courte durée. Jusqu'à l'âge de 13 ans, il prie de temps en temps, mais reste insouciant. Au cours de l'hiver 1732, il prend conscience de l'importance de sauver son âme. Mort au monde, il recherche les choses de Dieu activement. Après la mort de sa mère en mars 1732, ses sentiments religieux déclinent et il retombe dans l'insouciance. En avril 1733, il va vivre à East Haddam, où il reste 4 ans, toujours « sans Dieu dans le monde », bien qu'il continue de prier régulièrement.

Dernière mise à jour : ( 26-05-2009 )
Lire la suite...
 
Teodor Popescu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Anne-Marie T.   
05-01-2008
couverture du livre

Titre du livre : Des ténèbres à la lumière
Sous-titre : L'histoire de l'ancien prêtre orthodoxe Teodor Popescu
Auteur : Horia Azimioară
Édité par les éditions Bibles et Littérature Chrétienne en 2005

Ce récit se déroule en Roumanie pendant la première moitié du XXème siècle où l'orthodoxie et les traditions sont ancrées dans les habitudes populaires.

1. Jeunesse

Teodor Popescu[1] est né le 12 janvier 1887 à Dumbrova, un petit village au nord de Bucarest. Son père, Gheorghe Ionescu, est le prêtre orthodoxe du village. Il n'a jamais lu la Bible, la seule traduction existant à l'époque étant archaïque et inaccessible. Pour le jeune Teodor, Dieu semble lointain, et ne peut être approché que par l'intermédiaire des saints.
Destiné à devenir prêtre comme son père, il part au séminaire dès l'adolescence. Contrairement à ses camarades, Teodor est d'un caractère tranquille et passe beaucoup de temps à lire les pères de l'Église et l'histoire des martyrs.

Dernière mise à jour : ( 07-01-2008 )
Lire la suite...
 
Miracle dans la Jungle Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Rubina M.   
27-03-2007
couverture du livre

Titre du livre : Miracle dans la Jungle
Auteur : Joanne Shetler / Patricia Purvis

I. Avant la mission

Joanne Shetler naît dans une famille chrétienne. Elle grandit dans une ferme du sud de la Californie, avec ses frères.

C'est au club biblique qu'elle accepte Jésus comme son Sauveur, à l'âge de 11 ans. Plus tard, en découvrant qu’il y a un grand besoin de faire connaître l’Evangile au monde, elle décide de devenir missionnaire et commence à prier pour ses futures missions et pour les gens qu’elle rencontrera.

II. Préparation et formation

Elle décide de suivre des études dans un institut linguistique pour pouvoir traduire la Bible. Elle entre dans le groupe Wycliffe des traducteurs de la Bible et participe à un camp d’entraînement dans la jungle du Mexique méridional, où elle rencontre Anne Fetzer avec qui elle fera équipe. Ensemble, elles apprennent à construire un abri, un four, à sympathiser avec le peuple. La formation se termine par un entretien individuel.

Dernière mise à jour : ( 31-03-2007 )
Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 8 sur 15
 
Go to top of page  Accueil | Réflexion | Historique | Missions | Liens | Contact | Administrateur | Centre Vinet |

© 2004-2017 Église Évangélique Baptiste de Colombes